dimanche 20 novembre 2016

L'envers du décor

Lorsque j'ai commencé à lire des blogs, je me suis parfois (souvent) sentie envahie par la culpabilité, un sentiment d'incompétence, une impression de ne pas en faire assez, ...Considérez ce que j'écris ici comme une photo sélectionnée parmi des dizaines (et on choisi bien entendu toujours la plus belle non?); comme la partie sur laquelle je souhaite me concentrée/me rappeler/prioriser. Et pour vous rassurer (si vous en avez besoin), voici quelques détails de l'envers du décor...

Chez nous aussi, sur le siège de toilette il y a une alarme invisible qui détecte automatiquement l'ADN maternel et provoque immanquablement le cri typique ''MAMAN!! T'ES OÙ!!!'' ou la variante occasionnelle ''CHÉRIE T'ES OÙ!!!!'' (cette dernière se fait aussi en version ''maman cherche papa'')...

Chez nous aussi certains drames débutent avec ''je voulais pas cette tasse là JE VEUX LA TASSE OLAF'' (ou la bleue ou la rouge...);

Chez nous aussi, papa et maman pensent parfois qu'ils sont devenus des colocs tellement ils se voient pas souvent, même s'ils sont toujours à portée de voix l'un de l'autre...

Chez nous aussi maman est tannée des fois d'arrêter ce qu'elle fait 45 783 fois par jour pour aller essuyer des fesses, ramasser du vomi/jus/pipi/purée, changer les batteries du-jouet-avec-lequel-ils-joueront-de-toutes-façons-juste-30 secondes-mais-laisseront-ouvert-pour-vider-la-charge-de-la-dites-batterie, trouver le DVD perdu (j'écris ''le'' mais ils ont tous ce potentiel)...

Chez nous aussi, papa perd patience en ramassant le 278ème  bol de collation pas fini en se disant que ça lui coûte pas mal cher en épicerie...


******************************


Comment fait-on pour rester positifs malgré tout? Deux trucs...

Premièrement, souvent on réalise que nous plaindre, dire non ou perdre patience dans une situation, ça fini par prendre AUTANT de temps sinon plus à gérer, que si on avait dit oui tout du suite (ou ramasser le bol sans rien dire, ou si on s'était levée pour aider à trouver une énième fois Ronpompom/la manette/la balle, name it). La différence: l'impact sur notre relation de confiance.

Deuxièmement, on se rappelle qu'on choisit d'ALLER VERS notre idéal. C'est un CHEMIN sans fin, pas une destination qu'on souhaite atteindre...On avance, on fait de meilleurs choix. C'est ça l'important!

À tous les jours, nous prenons un café et une petite collation ensemble mon conjoint et moi...Oui, y a les enfants autour, mai ils commencent à être habitués...Ils savent que notre réponse est presque toujours ''je prends mon café...Reviens tantôt''. :) 

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je voulais juste vous remercier pour cet article car lorsque l'on lit les blogs on a souvent l'impression que les gens font pleins de choses et de façon parfaite alors que nous on en fait si peu ...
    merci pour cette remotivation
    Je suis nouvelle dans le unschooling mais j'espère le mettre en pratique chez moi petit à petit.

    très belle fin de semaine

    RépondreSupprimer